Les administrations chinoises

J’ai mon visa pour aller à Hong Kong (enfin le 25 juillet quoi ^^), je suis tout soulagé… Mais ça n’a pas été une partie de plaisir toute la journée.

Alors tout d’abord pour vous situer l’aventure, il faut savoir qu’il pleut depuis environ 24h, donc le sol n’est plus qu’une immense flaque s’étendant à perte de vue vers les abimes infinis de la perdition infernale (trop ?). Voilà pour le décor qui se plante avec facilité dans les méandres de vos esprits ramollis par l’abus de biens sociaux d’internet…

Donc commençons doucement, je vous passe les détails sur le fait que ça doit faire 3 jours que je ne parle que de ça pour chercher un accompagnateur/traducteur/collègue. Je pars donc en cette belle journée d’après midi ensoleillée (enfin au dessus des nuages) vers le bureau de la coopération internationale pour leur faire remplir des papiers pour le visa à ma place. Ca se passe plutôt facilement (easy même je dirais). On passe à mon appart pour prendre des photos d’identités sur fond rouge et direction la ville.

On arrive donc au bureau officielle des entry/exit chinois de xi’an… On va dans le bureau marqué Visa, ça parlote en chinois on nous dirige vers celui d’en face, ça reparlote en chinois, on nous redirige vers celui de l’étage, et là c’est le bon. Ca rereparlote en chinois, ça explique mon cas, ça crie un peu et finalement tombe un chiffre: 500 yuans!!! Pour m’enregistrer à xi’an, obligatoire pour avoir un nouveau visa. Euh je réfléchis un peu et finalement je commence à remplir le truc, c’est cher mais ça va. Et puis au fil de la conversation, j’apprends que c’est 50 yuans. Ok, je signe.

Pour payer, on doit aller dans une banque… A environ 1 kilomètre à pied sur la même rue (rappelez vous le décor). Ok c’est parti. Je paye 50 yuans. On revient. Et là on est dirigé vers le premier bureau. Je reremplis des trucs, je fais une photo devant la webcam. Et il faut encore payer: 160 yuans. Mais bien sûr pas dans ce batiment… non non il faut traverser la rue (genre grosse avenue en Chine ^^) et aller au commissariat en face. Mais la blague c’est qu’on a plus que 5 minutes parce que le-dit commissariat ferme bientôt. Donc on cours avec les paraluie en slalomant entre les bus et les taxis. Je paye. On revient.

Et c’est bon… J’ai mon visa dans 6 jours !!!

Fiou… Pour vous remettre, voilà une vidéo sympa…

[youtube KVGzqGsD5Tc]

  • Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
  • Trackback URI: https://blog.chapal.eu/2007/07/19/les-administrations-chinoises/trackback/
  • Commentaires RSS 2.0

Les commentaires sont fermés.