Des news, une photo et des points de suspension

Ca fait environ un mois que je suis à Arad, je me fait toujours un peu chier mais ça commence à aller mieux.

J’ai fait (ou je vais faire) des trucs qui sortent du métro/boulot/dodo (voiture/glandage/dodo plutôt). Je vous raconte tout ça mais avant je vous mets une photo de vache parce que j’ai envie.

Vache

Alors donc qu’est ce que j’ai bien fait de beau:

  • Je suis allé à un festival international de film à Cluj-Napoca, d’ailleurs en passant je vous conseille La Zona, un très bon film sur les nouveaux « ghettos pour riches ». J’ai vu aussi une comédie italienne vraiment géniale, mais j’ai complètement oublié le nom donc pas de lien… Ah tiens j’ai retrouvé le nom. J’ai vu aussi des courts-métrages étranges, et plein de gens un peu partout.
  • Hier soir je suis allé jouer au basket, alors maintenant j’ai plein de courbatures, et quoi qu’on puisse en penser, les chaussures de skate c’est pas vraiment fait pour jouer au basket ni courir.
  • Ce week-end je vais surement fêter mon anniversaire avec un certain Bruno (Brunard pour les intimes) qui est né 1 jour (et 2 ans) avant moi. Bon faudrait peut être que je lui en parle.
  • Et je vais vraiment essayer de faire des vrai photos, parce que là mon appareil prend la poussière dans son sac dans son placard dans mon appart.
  • Et sinon je n’ai toujours pas le net à l’appart alors je procrastine un peu au boulot, mais c’est bien légitime.
  • EDIT: je viens de retomber sur l’album de Shurik’N (des IAM) « Où je vis », c’est toujours excellent à chialer, et deezer c’est plus pratique qu’un baladeur cassettes.
  • EDIT2: J’avais oublié… j’ai vu aussi Paranoid Park au festival, c’était bien.

  • Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
  • Trackback URI: https://blog.chapal.eu/2008/06/04/news-photos-points-suspension/trackback/
  • Commentaires RSS 2.0

Un commentaire to “Des news, une photo et des points de suspension”

  1. mipol :

    Ah la vache, ce qu’elle est belle !!!!!!!!!!!!
    Faudrait jumeler ARAD et Le GRAND BORNAND: tu t’en occupes (comme ça, fini de te faire chier,non?)